Une nouvelle amie – François Ozon

Fan de Romain Duris, il était évident pour moi d’aller voir le dernier film dans lequel il jouait : Une nouvelle amie, réalisé par François Ozon.

A la suite du décès de Lucie, Une nouvelle amie raconte la relation ambigüe entre David (Romain Duris), son mari, et Claire (Anaïs Demoustier), sa meilleure amie en se focalisant sur le travestissement de David.

Une nouvelle amie commence fort avec l’enterrement de Lucie et des flashbacks montrant son amitié avec Claire, qui m’ont décroché quelques larmes. Pourtant, cette séquence émotion et l’enterrement de Lucie semblent très vite oubliés lorsque Claire surprend David en train de nourrir son bébé… déguisé en femme. Nous sommes alors rapidement confrontés aux problèmes d’identité de David et à son envie de faire du shopping avec Claire. La mort de Lucie est vite oubliée et ne semble être qu’un prétexte pour parler de travestissement.

Les acteurs ont été merveilleusement bien choisi pour interpréter leur personnage respectif. J’ai trouvé Romain Duris épatant dans son rôle de mec efféminé et d’homme travesti. Anaïs Demoustier est elle aussi très convaincante dans son rôle de femme ambigüe qui trouve du réconfort auprès de Virginia,  la version féminine de David. Les deux acteurs forment un duo complice et semblent même prendre du plaisir à jouer leurs rôles. Le mari de Claire (Raphaël Personnaz), assez terre à terre et parfois drôle, est un second rôle plutôt réussi !

Globalement, ce film me laisse perplexe. L’histoire entre ces deux personnes perdus m’a touché mais certains moments étaient longs, voire caricaturaux. La fin est également un peu tirée par les cheveux. Je ne saurai pas réellement dire si je l’ai vraiment aimé ou non mais ce qui est sûre, c’est que je suis ressorti un peu dérangée.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.