Une journée à …Marseille

Cette jolie ville portuaire n’est plus qu’à 1h30 de Lyon et à 20 euros seulement grâce aux billets ouigo! Un bon plan qui pique un peu les yeux car le départ de Perrache se fait à 6h06 mais qui vaut vraiment le coup tant Marseille regorge de trésors architecturaux et culturels. Une escapade qui offre un grand bol d’air et un dépaysement garanti!

 

Arrivée à la gare, la première étape est la descente de la célèbre avenue de la Cannebière, avec pour les plus gourmands une petite halte  au marché où l’on peut s’offrir fruits et gâteaux bio en guise de petit déjeuner…puis direction le Vieux Port pour l’arrivée des premiers pêcheurs…l’occasion de découvrir de nombreuses espèces de poisson…grâce à l’amabilité des poissonniers et poissonnières tout ce qu’il y a de plus authentiques! Je vous conseille de boire un petit café sur le port à cette heure matinale, c’est un vrai régal de voir la ville se réveiller avec les odeurs de bord de mer en prime!

P1030724

 

Ensuite, direction le bus 60 -pour les moins courageux mais précisons le: ça grimpe vraiment!- pour l’incontournable de la journée à Marseille: Notre Dame de la Garde -« la Bonne Mère » bien sûr!- une basilique au style romano-byzantin qui est considérée comme la gardienne des marins et des pêcheurs d’où la présence des nombreux petits bateaux accrochés dans la nef. Les nombreuses mosaïques aux couleurs chatoyantes et dorées sur les coupoles valent aussi le coup d’œil! On admirera aussi à l’extérieur la statue de la Vierge à l’enfant, dorée à la feuille, au sommet du beffroi et la couleur verte de la pierre de construction, venue de Florence, fruit de la restauration terminée en 2008 pour cause de corrosion atmosphérique.

P1030740

 Notre Dame de la Garde, vue extérieure

La-Maison553d1849b2164

 Notre Dame de la Garde, vue intérieure

 De retour au Vieux Port, direction le célèbre quartier du Panier, un quartier populaire qui tend à devenir un quartier bobo et très touristique et on comprend pourquoi; le charme de ses petites ruelles à l’abri du soleil et le calme qui y règnent en font un des quartiers les plus agréables à visiter…et le Panier réserve de nombreuses surprises: la Vieille Charité devenue un musée, la place de Lenche, l’Hôtel-Dieu, l’église Notre Dame des Accoules…

 

Le-Panier-in-Marseille-Focal-Journey1

Si la faim se fait sentir, je ne saurai que vous conseiller de déjeuner au Lamparo, qui devient au fur et à mesure de mes visites à Marseille, ma cantine attitrée! et en matière de cuisine, je suis assez intransigeante…mais là, rien à redire: le service très agréable, la situation géographique -la place de Lenche est une place toute mignonne à deux pas du port-, les plats de spécialités marines, aussi alléchants les uns que les autres, et des quantités très généreuses en font un restaurant au rapport qualité/prix irréprochable!

lamparo7

Au Lamparo, place de Lenche

Après une salade de poulpes et un bon verre de rosé, en route pour la Vieille Charité, qui accueille jusqu’au 27 septembre 2015, l’exposition FUTURS, avec trois axes principaux: Metropolis, La guerre des mondes et L’odyssée de l’espace

P1030794La vieille Charité

Au programme, le futur vu par des artistes tels que Matisse, Miró, Calder…

img_0808

les célèbres mobiles poétiques de Calder, à observer sans modération…

P1030805

les collages de Matisse

IMG_0245-1160x773

 Installation dans la Chapelle Pierre Puget

 Outre cette exposition qui vaut le détour, je vous conseille vivement de faire un tour à la collection permanente du Musée d’Arts africains, océaniens et amérindiens et découvrir aussi la fabuleuse collection d’antiquités grecques.

P1030837

Etape incontournable, la visite du nouveau quartier du MuCEM, à proximité du fort Saint-Jean, révèle des trésors architecturaux où cohabitent le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, la cathédrale de la Major et l’Eglise Saint-Laurent. On peut y admirer également la vue imprenable sur les îles d’If et du Frioul, le Palais du Pharo et l’Abbaye Saint-Victor.

P1030770

La cathédrale de la Major se reflétant dans le MuCEM

P1030776

Vue sur mer et sur le Palais du Pharo

Etape incontournable pour nous petits lyonnais en visite en méditerranée, la plage. Pour éviter la plage bondée de Marseille, il existe une navette (pour une dizaine d’euros AR) qui relie le Vieux Port aux îles d’If et du Frioul. Même si la visite de l’île d’If et de son célèbre château, lieu que choisit Alexandre Dumas pour y enfermer son Dantès dans Le comte de Monte Cristo, est tentante, c’est en direction de la plage de Saint-Estève, sur les îles du Frioul, que nous embarquons. Bien qu’elle soit accessible et donc prise d’assaut en journée, la fin de journée est un moment idéal pour s’y rendre… la mer y est turquoise et la baignade idyllique!

P1030868

La plage de Saint-Estève en fin de journée

P1030864

L’île d’If vu depuis la plage de Saint-Estève

Mais il est déjà tant de reprendre la navette direction Marseille et d’y admirer un magnifique coucher du soleil sur la méditerranée. Une journée bien remplie qui donne un avant goût de vacances…

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.